Entrar
(
Millones de Letras de canciones y videos
Millones de Letras de canciones y videos

Résurrection

Je sors du ciné. Ies mains plongées dans mon baggy.L'esprit épris d'action je viens de voir un Spike LeeLa nuit tombe sur la ville lundi soir c'est tranquilleVers Jean Jaurès je file sous les étoiles qui défilentSoudain une bande, mec, me stoppe net pour une cigaretteA peine la main dans ma poche Boum je mange une gaucheEn traître trop moche, je ne vois que des cloches,J'essaie d'y voir plus clair mais un second me faucheComme la foudre et l'éclair je prends des coups par terre,Fils de pute nique ta mère, KDD en enferJe vois double et flou trouble je deviens fou.Gisant sous le sol, me noyant sous les coupsLe sang coule sur ma peau. un couteau a touché mes osLa foule s'agglutine autour de moi comme au zoo.Allongé plongé dans un coma, traumatiséPlein d'hématomes pour la vie je combats.Les sirènes de flics font fuir ces salaudsAllongé sur le caniveau comme dans un tombeauJ'suis pas beau à voir Disent deux clochardsStatiques depuis le début de l'histoire,Des passants stoïques font des pronostics,Couverture aluminium ou la housse en plastique.Le SAMU rapplique, une infirmière me pique.Plus rien à faire, rigidité cadavériqueSur les rebords de l'enferJe pose des vers amers pour bing bang.J'ai vu ma vie partir en l'air.Essayer de m'en tirer m'a attiréLa haine des martyrs. Partir.Maudit par les on dit, j'expire.Que les inx m'entendent,Le phoenix renaîtra de ses cendresPour mieux te descendreLa mort m'a donné une vie, un nouveau souffle.C'est ma résurrection.Ma promise tape des crises.En larmes les yeux figés sur l'analyse.Le verdict est explicite.Mon état physique est critiqueCouché sur un lit d'hôpital.J'ai vraiment mal, fatal.Je me retrouve en phase finale,Ces salauds m'ont eulls m'ont coincé dans une rueA sept contre un dans la nuit et personne n'a rien vu.Chienne de vie, je n'ai rien pu faire,Je l'ai amère car pour me liquiderCes lâches m'ont frappé par derrièrells sont partis en courantTandis que je gisais dans une mare de sang.Terrifié et sanglant.Je souffreDes sales histoires m'ont poussé dans le gouffre.Leurs coups de pieds et leurs couteaux m'ont coupé le souffle,Fracture morale et physique.Déception tragique.Pas logique.Je voulais juste faire de la musiqueDire que je voulais du succès avoir un nom.Je n'entends que les pas du docteur qui tourne en rondPour dire à ma femme que mon état de santé tourne au drameEt que je risque de rendre mon âmeTrois heures du mat ma vue ne cesse de s'éclaircir.Toutes les couleurs que je voie tournent au blanc,Suis-je en train de partir ?Autour de moi les infirmières s'excitentPendant que je fatiguePour me sauver il faut faire vite.Et je repense à tous ces gars qui m'ont balafréQui appréciaient et ricanaient à me voir creverJe ne vous oublie pas partant vers l'au- delà,Cette histoire là ne se finira pas comme ça,Et je reviendrai tous vous chercher un à unLa ville rose será la ville rouge du sang des défunts,Mais pour l'instant je meurs,Je pars en bon joueur.Je trace le cÅ?ur sur la main.La main sur le cÅ?urEt comme the CrowJe reviendrai avec mon crew,J'en fais le serment.En attendant je garde un Å?il sur vous.


Fuente: www.musicafusion.com


  Esta canción               
  Este artista                 
  MusicaFusion.com   

Enlace para compartir:


Enlace HTML para tu website:


Reportar Contenido